Zéro Déchet

Zéro Déchet
Ambassadrice

mardi 19 juin 2012

Pour les sportifs: "gâteau de prunes et quinoa rouge"

Je viens de passer une semaine dans le Jura français, à randonner, à découvrir le yoga et à jeûner (www.jeune-yoga-randonee.fr), dans un décor nature magnifique, très vert. Emmenés par Josiane Rouchouse, nous avons discutés chaque soir de plein de sujets différents. La diététique était à l'honneur, bien sûr, mais aussi les recettes toutes simples et gourmandes pour pouvoir changer facilement un peu quelques mauvaises habitudes... Tremper les oléagineux, faire germer les graines, mastiquer lentement...

Josiane a surtout emmené une cargaison de livres de cuisine, tous plus alléchants les uns que les autres, dont ceux des éditions La Plage. Bon, quand on jeûne, il est bien normal d'avoir une certaine "nostalgie" des bonnes choses, que l'on retrouve d'ailleurs après avec plaisir et apaisement. Décidément, le jeûne a de nombreuses vertus thérapeutiques (mes genoux, mes migraines et mon foie se font oublier durant de longs mois après!), mais aussi celle d'épurer sa façon de percevoir la façon dont on se nourrit.

Dans le livre intitulé "Secrets d'endurance: barres, boissons et recettes maison" de Kecily et Kristof Berg, j'ai repéré une recette intrigante: un gâteau au quinoa et aux prunes séchées.

Comme j'ai encore des cargaisons de prunes séchées de l'année passée et que je ne sais jamais que faire de ma quinoa, j'ai tenté l'expérience.

Recette du "Gâteau de prunes et quinoa rouge"
  • 100 g de quinoa rouge: faire germer 2 jours. Pour ma part, après un jour, les germes étaient déjà bien grands!
  • 250 g de prunes séchées
  • 2 sachets de thé (j'ai pris un thé noir à la bergamote, earl grey)
  • 1 bâton de cannelle
Dans un bol, couvrir d'eau bouillante et laisser tirer 1 heure ou deux à couvert. Les auteurs parlent de 10 minutes, mais mes prunes étant très sèches au départ, j'ai préféré rallonger le temps de trempage.

Mixer les prunes trempées avec leur eau de trempage pour obtenir une purée. Elle ne devrait pas être trop liquide, donc verser l'eau de trempage petit à petit, au jugé.

Ajouter les graines germées de quinoa, bien mélanger. J'ai aussi rajouté (je ne peux m'empêcher d'y mettre mon petit grain de sel...!):
  • env. 50 g d'amandes en poudre, car mon mélange était trop liquide.
  • des amandes effilées parsemées sur le dessus (pour faire joli)
Cuire à 180 degrés, voire 200, au four, dans un plat à tarte graissé.
Le temps de cuisson dépend du degré d'hydratation du mélange. Les auteurs disent 20 minutes. Mon mélange a requis 50 minutes pour qu'il devienne ferme!

J'aurais pu ajouter plus d'amandes en poudre, car au final, il s'agit plus d'un dessert sous forme de purée qu'un véritable gâteau.

Au goût, c'est très savoureux et cela donne plein d'énergie pour faire du sport! Le quinoa ne se sent pas, ne se voit pas, ni vu ni connu!

(www.valesavabien.blogspot.com, tous droits réservés)

1 commentaire:

  1. Mmmm! J'ai ce livre à la maison mais n'avais pas eu envie de faire cette recette, bizarrement. Je vais reconsidérer la chose.
    Bravo de vous être offert une telle semaine! J'adorerai!

    RépondreSupprimer

Votre avis...