Zéro Déchet

Zéro Déchet
Ambassadrice

lundi 22 août 2016

Tarte aux marrons et pécans sans gluten


Facile à faire, cette tarte est vraiment super bonne! A base de purée de marrons, elle ne contient pas d'autre sucre car la purée est déjà très sucrée. Elle est diluée avec un mélange de trois produits laitiers au taux de lactose très bas. Pas d'oeuf, pas d'autre liant, car la purée de marrons est déjà assez liante.

L'acidulé du mélange contrebalance très bien le doucereux de la purée de marrons.

La pâte est faite en un coup de cuillère à pot (enfin, en quelques tourniquets de mixer) sur la base de la fameuse et incomparable pâte-brisée-qui-ne-colle-pas-aux-doigts! La pâte des fainéants, elle se fait toute seule et s'utilise directement !


Tarte aux marrons et pécans sans gluten
(www.valesavabien.blogspot.com, tous droits réservés)

Pâte brisée

  • 2 ou 3 petits suisses gras (donc 120 ou 180 grammes) selon la taille de votre moule à tarte
  • si 2 petits suisses: 60 g de beurre fermier / si 3 petits suisses: 90 grammes
  • si 2 petits suisses: 120 g de farines / si 3 petits suisses: 180 grammes
    J'ai utilisé un mélange composé de farine sans gluten pour pain (50%) ou de riz complet si on n'en a pas, de farine de millet (20%), de coco (10%) et de pois chiches (20%). La farine de pois chiches lie, celle de coco sucre et parfume, celle de millet parfume.
  • 1 pincée de sel
  • 1 cc de sucre brun
Mettre les ingrédients dans cet ordre dans le bol du mixer avec le crochet à pâte. Laisser tourner jusqu'à ce que le mélange soit homogène et commence à faire un gros paquet.

Sortir la pâte et former une boule avec les mains. Non, ça ne colle pas! On peut l'étaler de suite sur un papier de cuisson aux dimensions de la plaque. Pour la rouler, enfiler une "chaussette" au rouleau à pâte (voir photo ci-contre).

Farce (pour une petite plaque de 23 cm de diamètre dans le fond) 
Augmenter les doses dans les mêmes proportions si la plaque est grande.

  • 4 cs de purée de marrons à la vanille et sucrée
  • 3 cs de ricotta
  • 2 cs de crème d'Issigny
  • 2-3 cs de yogourt nature fait maison si possible ( à doser selon la consistance: ni trop liquide, ni trop ferme, le mélange doit pouvoir s'étaler facilement)
Mélanger au fouet. Verser sur la pâte abaissée. Disposer des noix de pécan joliment sur le dessus et cuire au four préchauffé à 180 degrés durant 45 minutes.

Sortir du four, glisser la tarte sur son papier hors du moule sur une grille pour refroidir, pour éviter que la condensation ne ramolisse le fond de la tarte.

Et roule jeunesse!
Trop bonne, cette tarte marrons-pécans!

Un mot sur le lactose pour les intolérants...

Cela fait des années que je bois plus de lait et que je ne mange presque plus de yogourts industriels. Le lactose, le sucre du lait, me reste sur l'estomac, je ne le digère plus car avec le temps, l'être humain perd naturellement l'enzyme capable de le digérer, la lactase.

Par contre, je n'ai pas renoncé pour autant aux produits laitiers, même si j'aime bien varier et trouver des alternatives végétales. Ces dernières ont sans doute l'apparence, mais pas le goût des produits laiters! Un fromage végétal est intéressant, mais ne fait pas le poids face à un bon Mont D'Or ou un morceau de Maréchal!

Quelques produits laitiers sont naturellement sans lactose ou avec une dose minime, comme les yogourts nature faits maison et fermentés assez longtemps. Le lactose nourrit les bactéries lactiques. Donc quand le yogourt est bien fait, il n'y a presque plus de lactose. Ce n'est pas le cas des yogourts industriels, car les fabricants rajoutent du lait en poudre (= 50 % de lactose), du lait concentré, du lactosérum ou de la crème fraîche à leurs produits.

La ricotta est une recuite de petit lait qui a servi à faire du fromage. Si elle est bien faite et de manière artisanale, elle n'en contient plus que 0.6 g pour 100 grammes. Je me suis basée sur ce tableau.

Quant à la crème d'Isigny, c'est une crème très grasse, plus grasse que la double crème de chez nous, à 55% de matières grasses! La double ne titre qu'à 45%! Elle est pauvre en lactose selon le site lanutrition.fr

Dans la pâte, il y a du beurre, qui ne contient autant de lactose que la ricotta (0.6 g). Et il y a des petits suisses. D'origine française (mais son inventeur était un fromager suisse! ouf! l'honneur du nom est sauf!), ce petit fromage frais est enrichi de crème. C'est le point noir de la recette. Ils contiennet 3,3 g de lactose aux 100g. Ok, let's do the math! Voyons, voyons... 2 petits suisses = 120 grammes, donc ma pâte contient 3.96 grammes de lactose. Ce n'est pas rien, c'est clair. Mais quand on mange une part de tarte, ce n'est qu'un huitième à la fois. Par part, on n'absorbera donc moins de 0,5 grammes de lactose.

Je ne vais pas faire le calcul pour toute la garniture, mais on comprendra aisément que la part totale de lactose est très faible. A moins que vous n'engloutissiez à vous seul-e toute la tarte d'un coup!

Mais là, on n'est plus dans le registre de la gourmandise, mais plutôt dans celui de la goinfrerie...! Rassurés, les gourmands?


3 commentaires:

  1. Merci pour tous ces calculs faits à notre place, et merci pour cette recette.
    Je n'ai pas encore essayer cette pâte. Bises Chris 06

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour, je ne connaît pas les rolling Pin Covers, comment on les utilise et oû on peut les acheter? Merci beaucoup pour votre blog qui donne des très bonnes idées.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne saurais vous répondre: une amie m'a offert ma chaussette! Mais je suis sûre que ce n'est pas difficile de trouver... Merci pour le gentil message!

      Supprimer

Votre avis...