Zéro Déchet

Zéro Déchet
Ambassadrice

lundi 20 octobre 2014

Un bon petit pain vapeur d'Inde: l'Idli de riz et lentilles

Une mie moelleuse, aérée, un bon petit goût acidulé... cela ne fait-il pas envie?

Ce petit miracle de petit pain - sans gluten of course - nous vient d'Inde, du sud de l'Inde plus précisément, il s'appelle Idli.
Il n'affiche que de bonnes notes: à base de riz et de lentilles, son index glycémique est bas.
Cuit à la vapeur, il est conforme dans le cadre d'une alimentation hypotoxique pas trop extrême.
Et surtout, sa pâte étant fermentée avant cuisson, il nous fournit de précieux ferments bons pour la flore intestinale. Après le kimchi, le kombucha, je continue mon voyage au pays de la lactofermentation...!

Le seul petit inconvénient: il faut s'y prendre plusieurs jours à l'avance avant de le déguster.
A sa décharge, le nombre d'interventions est minime.  Il se charge de travailler tout seul!


Pour bien comprendre comment on s'y prend, on peut visionner la façon de faire sur youtube. Ma préférée est celle du chef Vah (www.vahrehvah.com) dans sa chemise orange et sa grande fourchette! A la minute 5, il se régale tellement qu'il en oublie presque qu'il est filmé! J'adore!
Recette pour une douzaine d'Idlis
(www.valesavabien.blogspot.com, tous droits réservés)

  • Soir du jour 1: faire trempette toute la nuit
Choisir du riz basmati, du riz basmati complet. Le chef Vah utilise de la crème de riz (idli rava) qui n'a pas besoin d'être mixée. Bien laver le riz (ou la crème de riz) et le faire tremper dans de l'eau.
Choisir des lentilles. Les miennes sont des lentilles corail. Mais l'idéal est la lentille Urad Daal blanche (une lentille noire à la base, mais décortiquée, donc blanche). Bien laver et faire tremper aussi.
Les proportions sont de 2:1 ou même 3:1 (riz : lentilles). J'ai utilisé une tasse à café comme mesure.
  • Matin du jour 2: réduire en purée
Après 12 heures de trempage, il faut réduire céréale et légumineuse en purée. Séparément, car on veut une pâte très lisse pour les lentilles, et laisser un peu de granuleux pour le riz.
On met juste un peu d'eau, juste ce qu'il faut pour que le mixer fonctionne bien.
Certaines recettes prennent du riz déjà cuit en complément.
Réunir les deux pâtes dans un seul contenant, en veillant à ce qu'il y ait encore de la place, car la pâte va augmenter de volume, elle devrait normalement doubler.
Il faut saler la pâte (1 petite cc), et l'assaisonner avec du fenugrec moulu. J'ai mis 1 petite cuillère à thé.
Certains font tremper les graines de fenugrec avec le riz pour mixer tout ensemble.
Bien touiller, avec une cuillère en bois ou directement avec les mains (propres!).

Comme on n'est pas en Inde, j'ai ajouté un "starter" pour favoriser la fermentation: soit 1 cs de yogourt de soja. Mais il paraîtrait que de touiller à pleines mains fonctionne aussi pour l'ensemencement (!). La fermentation dure entre 12 et 18 heures. A surveiller.

Placer le bol couvert (mais pas hermétiquement) dans un endroit chaud. Ma chaudière est idéale, bien qu'il n'y fasse pas 40 degrés! Un four allumé fait aussi l'affaire...
  • Jour 3: la pâte a fermenté, elle bulle et sent bon? C'est prêt à cuire.

La mienne n'a pas tellement augmenté de volume (+ 1/3). Mais on y voit bien les petites bulles et elle sent très bon! Les petites bulles vont rendre les idlis tendres. Pas de fermentation, pas de bulles? Les idlis seront durs.

Le moment est venu de la cuire en petits pains à la vapeur.
Je ne possède pas de moules à idlis, des sortes d'assiettes creuses avec des trous et qui s'emboîtent, mais des moules en silicone (demi-sphères et madeleines) et j'ai décidé que cela allait bien aussi.
Moules à idlis

J'ai placé mes formes au four à vapeur sur 100 degrés durant 15 minutes.
Si on a des moules à idlis, la marmite à vapeur (sans la soupape!) avec un fond d'eau est idéale.


Le résultat est bluffant, surtout quand les idlis sont encore tièdes:


A tremper dans diverses sauces épicées, chutneys, etc. Et pourquoi pas avec de la confiture, du miel, de la purée de noisettes tartinée? Moi j'adore ce petit goût acidulé et le moelleux!

La prochaine fois, je mettrai de la cannelle pour un résultat plus gourmand, et un soupçon de sucre de fleur de coco, histoire de nourrir les bonnes bactéries de la fermentation...

Toutes les fantaisies sont permises: herbettes, épices, sucré, salé... à mélanger à la pâte ou à parsemer avant cuisson.
Me voilà réconciliée avec les pains cuits à la vapeur!






3 commentaires:

  1. Bonjour,
    Cette recette a l'air merveilleuse!
    Quelle quantité de riz avez-vous prise pour obtenir une dizaine d'idlis?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Relisez la recette! J'ai utilisé une tasse à expresso comme mesure...

      Supprimer
  2. Waouh, ces petits pains ont l'air tout simplement délicieux, d'autant plus lorsqu'on est en période de jeûne (j'en rajoute c'est le 2ème jour mais tout de même)! Merci beaucoup à vous pour le temps consacré à votre blog et toutes ses recettes qui sont très bien expliquées! Bonne journée

    RépondreSupprimer

Votre avis...