Zéro Déchet

Zéro Déchet
Ambassadrice

mercredi 2 juillet 2014

Sauce à salade "autrement" et "autrement bonne!"

La poire umebosis, vous connaissez?
Photo Wikipedia

J'en avais un bocal au fond de mon frigo, acheté pour une énième recette exotique, japonaise sans doute. C'est souvent comme ça chez moi: curieuse, j'essaie de nouvelles recettes, et donc de nouveaux ingrédients... qui me restent sur les bras après-coup! Et après, qu'en faire?

Durant mon stage de jeûne-randonnée-yoga chez Josiane dans le Jura français, la question de la reprise alimentaire est abordée en profondeur. De quoi rafraîchir quelques connaissances sur l'équilibre acide-base, sur l'importance de l'apport des végétaux, des jus alcalinisants, du gluten et des produits laitiers à proscrire pour se sentir vraiment mieux... Un p'tit coup de motivation nécessaire pour moi, trop gourmande, trop curieuse de tout et qui oublie en cours d'année ce qui lui fait du bien (ah, je ne vous parlerai pas du gâteau aux cerises réalisé avec les cerises du jardin et une pâte mousseline très fluffy...!).

Une autre source de motivation est la découverte de blogs consacrés à la nutrition plaisir et santé, comme celui de Valérie Cupillard ou de Caroline qui vit au Japon.

Bref, pour en revenir à mes poires umebosis ou umeboshi, c'est un produit japonais très salé (qui se conserve donc longtemps) aux vertus antiseptiques, fortifiantes, minéralisantes, alcalinisantes du sang... En mâchouiller une durant 10 minutes permettrait de détoxifier le foie (comme avec la cuillère d'huile à "mâcher" et à cracher). Je préfère une petite recette goûteuse pour en récolter les bienfaits!

Pour mettre fin au jeûne, Josiane nous avait préparé une table de crudités alléchantes au possible, avec des graines germées et deux sauces. Dont celle à la poire umeboshi... L'autre était chouette aussi, à base de jus de choucroute lacto-fermenté et de jus de citron (si, allez, essayez!).
La rupture d'un jeûne, c'est un régal pour les yeux, les papilles, le ventre, la bonne humeur!

Autour de la table, que des ha-ha-ha et des oh-oh-oh! C'est vrai qu'après une semaine de rien à manger (dix jours pour moi cette fois), on s'extasie pour un rien! Mais là, la sauce, c'était vraiment quelque chose! Merci Josiane!

Il y manquait pourtant un rien de consistance... On ne va pas y mettre de la mayonnaise ou de la crème quand même! Alors de retour chez moi, j'ai élaboré cette petite sauce à salade crèmeuse. Et foi d'ado et d'adulte qui n'ont pas jeûné, eux, cette sauce est vraiment excellente! Et d'un simple à faire...

Sauce à salade à l'umeboshi
(www.valesavabien.blogspot.com, tous droits réservés)

En images, c'est mieux...
Il faut donc 1 cc de purée de poires umeboshi, délayée avec un peu d'eau chaude...

Les particules vertes, c'est des feuilles de shiso, une plante alimentaire de la famille des lamiacées qui agit comme un conservateur et un colorant, plein de bonnes choses bonnes pour le foie. On garde!

On ajoute 2 cs d'huile (olive, ou bien colza, noix...) et on touille.... mais voilà, les phases restent séparées et c'est pas joli.
Alors on rajoute 1 cc de purée d'amandes pour lier... Et là, miracolo! (c'est Tindaro qui sera content!)
Une petite sauce bien liée...à l'umeboshi
 Sur ma grande salade, c'était vraiment divin!


Et un de ces quatre, il faudra que je vous parle de Mrs. Combu-Châ... A la fin du stage de jeûne et randonnée, Heidi ma compatriote m'a offert une souche pour fabriquer son kombucha à la maison. Trop bien, trop facile et trop bon! Merci Heidi!
Et à nouveau, on se rend compte combien de marge l'industrie se met dans la poche en vendant le litre à CHF 32.50! Fait maison, cela ne coûte presque rien! Et c'est vraiment meilleur...

Et quand Mrs. Combu-Châ aura fait des petits, je pourrai aussi en distribuer... avis aux amateurs!

4 commentaires:

  1. Bonjour,
    je suis déjà une adepte du Kombucha mais acheté en magasin bio, alors le jour où il y a des petits je suis preneuse !
    merci pour cette proposition
    Blanche

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Blanche,
      Alors contactez-moi par messagerie directement. Si vous n'habitez pas trop loin de chez moi, je préfèrerais vous donner Mlle Combu-Châ Junior de main à main (comme cela doit être dans du jus, j'ai un peu crainte d'un envoi par la Poste!)...

      Supprimer
  2. Bonjour Valesa,
    Cette photo me ramène au bonheur éprouvé lorsque nous avons dégusté ce 1er repas ! En ce qui me concerne, j'ai adopté la sauce au jus de choucroute avec de la moutarde en grain et de l'huile d'olive. Sachant qu'il faut consommer le litre dans la semaine, j'en profite d'en boire un petit verre lorsque je prépare ma sauce.
    PS: je me régale à la lecture de ton blog !

    RépondreSupprimer
  3. Hello Fabienne!
    Après cette pause sous les embruns écossais, me voici de retour au clavier!
    Il faudra que je me mette en chasse de ce jus de choucroute, pas facile à trouver dans ma région... Un litre par semaine? Fichtre... par ici, par contre, c'est le Kombucha que je bois chaque matin à jeûn avant le petit déjeuner, et à l'apéro aussi. C'est vraiment génial, cette histoire, c'est tellement simple: j'en fais maintenant 3 litres par semaine et j'ai des amateurs à qui le distribuer! Il faut vraiment que j'écrive un article sur le sujet!
    Mes prochains essais, ce sera les jus verts. Si je reçois l'extracteur commandé...! J'ai hâte de m'y mettre, après avoir pesé le pour et le contre durant de longues semaines (l'achat est conséquent!). Alors à bientôt! Merci pour ton commentaire et bonne visite!

    RépondreSupprimer

Votre avis...