Zéro Déchet

Zéro Déchet
Ambassadrice

lundi 12 mai 2014

Pain millet-avoine aux 2 sésames + Tuto photo du chemisage de moule sans plis!

Pain millet-avoine aux 2 sésames sans gluten
Inspirée par une recette du blog de Véronique, je me suis lancée dans une recette de pain avec de la farine de millet et d'avoine. N'ayant pas tous les ingrédients à disposition (et n'en faisant toujours qu'à ma tête!), j'ai un peu adapté...

Les deux types de sésame donnent du goût et sont agréables à l'oeil. Mais si on n'a que du sésame blond, cela va très bien aussi. La particularité de ce pain est que le liquide ajouté est du lait d'amande. La pâte est très lourde et du coup, le pain a peu gonflé. Mais suffisamment pour faire de jolies tartines quand même. Au goût, rien à redire. Odeur, texture, tenue... un sans faute.

Et cela me donne l'occasion pour donner un petit tuto en photos pour apprendre à chemiser son moule à gâteau de papier et éviter les plis disgracieux à la pâte!
Démoulage super facile et 0 rides dans la pâte grâce au pliage de valesa!

Pain millet-avoine aux 2 sésames
(www.valesavabien.blogspot.com, inspirée d'une recette originale de Véronique du blog www.cuisine-sans-gluten-ni-lactose.blogspot.ch).

  • 1/2 cube de levure fraîche émiettée avec
  • 1 cs de sucre brun mascobado
Laisser de côté. Plus tard, écraser avec le dos d'une petite cuillère. La levure "fond" littéralement dans le sucre et va s'en nourrir.
  • 75 g farine de millet
  • 75 g farine d'avoine
  • 50 g de fécule de pomme de terre
  • 100 g d'amandes en poudre
  • 200 g de farine sans gluten (aujourd'hui, de la marque Zwicky, à base de farine de riz)
  • 1 cs farine de graines de lin
  • 2 cs de sésame blond
  • 2 cs de sésame noir
  • 1 cc de sel
  • 1 cs de farine de guar (édité après-coup... petit oubli! pardon!)
Mélanger les ingrédients secs.
Ajouter les ingrédients liquides:
  • 45 cl de lait d'amande à température ambiante (ou légèrement tiède)
  • 1 dl d'eau pour diluer un peu le lait, assez épais
  • la levure liquéfiée au sucre
Laisser tourner le mixer durant bien 10 minutes.
Pendant ce temps, chemiser les moules à pâtisserie en suivant le petit tutoriel-photos qui suit plus bas.

Et puis laisser gonfler sous bulle jusqu'à ce que cela double de volume.
Faire chauffer le four à 210 degrés, avec un grand bol d'eau au fond.
Enfourner et cuire 1h10. Démouler (so easy!), laisser refroidir et ... à vos tartines!

Pour chemiser son moule à pâtisserie avec du papier pour-éviter-les-plis-qui-donnent-des-rides-au-pain!
C'est tout simple, il suffisait d'y penser.
C'est une méthode que j'ai apprise pour chemiser les moules quand je fais du savon. Les moules à savon sont de bêtes boîtes en bois (ex: une boîte à vin, pour une ou plusieurs bouteilles) mais dont les parois sont droites.
Quand on fait des savons, on n'aime pas voir les marques des plis sur les bords du savon. D'où l'idée de faire un pliage qui assure.

Du coup, pourquoi pas avoir le même souci pour le pain? Parce que si on s'en fiche, la pâte peut bien aller se loger dans un pli et au démoulage, du papier restera coincé dans le pain... pas très ragoûtant!
La petite difficulté ici, c'est que les bords du moule à cake sont obliques.
Pas de problèmes, ça marche quand même!

Pour chemiser le moule, il faut un moule (!) et une feuille de papier sulfurisé assez grande.
Une paire de ciseaux et un crayon.
Le tout prend 3 minutes quand on a compris le truc.

C'est parti...
1. Poser le moule sur la feuille et marquer les coins pour plier les petits côtés seulement
2. Plier les petits côtés à la taille du fond du moule
3. Insérer le pliage dans le moule et marquer au doigt les plis sur les longueurs
4. Resortir le papier et marquer les plis bien sur toute la longueur, puis remettre le tout à plat
5. On va plier les angles à chaque ... angle! Le crayon indique le futur pli...
6. En ramenant les deux pliures de l'angle l'une sur l'autre, on marque le pli au milieu (45 degrés, comme le crayon l'indique). Recommencer avec les 4 coins.
Voilà, les plis sont marqués aux angles.
L'idée est maintenant de "relever" les angles. J'ai mis des pincettes pour montrer l'idée générale...
On va rabattre les "oreilles" de papier sur les petits côtés du moule, en pliant les angles gauche l'un sur l'autre (puis idem du côté droit après).
7. En pinçant un angle, je le plie pour le ramener vers le petit côté du moule. On voit bien que si je veux faire la même chose avec l'autre rabat, le papier est trop long et va gêner à la pliure. Je coupe l'excédent comme l'indique le traitillé...
Voilà, c'est fait...
8. Et je replie le second rabat sur le petit côté. Pincette, maestro... et passons à l'autre bout du moule...
9. Même procédure...
... voilà le deuxième petit côté plié...
10. Insérer  le pliage dans le moule. On voit les deux petits côtés aux coins rabattus les uns sur les autres...
11. Les bords ne sont pas droits, alors il faut aider un peu la "chemise" à épouser les bords obliques...
12. Pour que ça tienne, on rabat le papier qui dépasse vers l'extérieur, de tous les côtés.
... et on obtient un moule bien chemisé, sans plis!
Tu vois l'astuce? Pas un pli, pas une ride, l'éternelle jeunesse, quoi!
Jusqu'à qu'il se fasse croquer, le petit jeunet bien appétissant!


2 commentaires:

  1. Petite question sur les pains svp... Faut-il verser la pâte directement dans le moule pour le levée, (avant d'enfourner) ou faut-il la laisser dans le bol, la faire lever, puis la transvaser dans le moule avant de l'enfourner?
    Merci d'avance

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je la verse directement dans le moule, y compris pour gonfler. La pâte sans gluten colle tellement aux doigts, que mois je la touche, mieux je me porte (et elle aussi!). Regardez le tuto photos de l'article sur les 10 commandements (http://valesavabien.blogspot.ch/2012/08/faire-son-pain-les-10-commandements.html)...

      Supprimer

Votre avis...