Zéro Déchet

Zéro Déchet
Ambassadrice

vendredi 16 mai 2014

Objectif: 0 déchets!

Une nouvelle rubrique s'impose dans ce petit blog! Une rubrique consacrée aux déchets, ou plutôt à l'absence de déchets... J'en conviens, ce n'est pas très glamour. Mais c'est un sujet passionnant! Si, si, je vous assure...! Car d'une certaine manière, cuisiner ses petits plats maison (sans gluten) ou fabriquer ses propres cosmétiques et ses savons, cela affame déjà pas mal la poubelle. C'est donc une suite logique, une évolution naturelle de ce petit blog.

La nouvelle rubrique s'appellera "en vrac". On la retrouve dans l'index (à droite) et dans les catégories en titre.

Pourquoi "en vrac"? Intitulé positif (parce que le mot "déchets", franchement...) qui incite à produire moins de déchets: si on arrive à remplir ou à faire remplir ses propres contenants au magasin, c'est tout ça de gagné.
moins de déchets grâce à la rubrique "en vrac" de valesa

La curiosité n'est pas un vilain défaut: c'est grâce à elle que j'apprends et découvre de nouvelles choses tous les jours. Elle m'a menée visiter un blog, celui de Bea Johnson, cette Française exilée aux Etats-Unis, qui s'est fixé (et a fixé aussi au reste de sa famille) l'objectif de produire aussi peu de déchets que possible. Après avoir vécu comme l'immense majorité des Américains, il faut le dire, c'est-à-dire en consommant et en produisant à tour de bras...!

Au pays de l'hyper-méga consommation tout azimuth, c'est un sacré défi! Mais la famille Johnson (4 personnes) y est arrivée: en une année, elle déclare 1 litre de déchets, qui tient dans un bocal en verre!

J'applaudis, je m'ébaubis, je suis ébahie! Mais comment fait-elle, comment font-ils?
Est-ce transposable chez nous?
Est-ce que je souhaite vraiment obtenir le label "Zero Waste Home"?

Comme j'ai laissé une trace sur le blog de Mme Johnson, j'ai été contactée par une journaliste de la Télévision suisse romande qui a tourné un reportage sur les déchets. Du coup, j'ai dû bien réfléchir à la thématique et me suis dite que le résultat de cette réflexion pouvait peut-être intéresser d'autres personnes...

Dans cette nouvelle rubrique, je vais m'inspirer de la méthode de Bea et l'adapter à notre mode de vie suisse, sans trop de prises de tête non plus. Peut-être qu'au final, cela encouragera les distributeurs à revoir leur façon d'emballer leur clientèle... hum, pardon, leurs produits? Qui sait? Et si cela peut donner des idées à mes lecteurs pour consommer différemment, c'est gagné aussi.

Pour commencer: le "bon sens" fait faire un bon bout de chemin!

En Europe, les choses sont quand même un peu différentes des Etats-Unis. En Suisse en particulier, nous sommes plutôt bons élèves. Chaque ménage, chaque famille a installé chez elle une petite centrale de tri! Nous sommes les champions d'Europe pour récupérer le verre, le papier, le carton, les piles, le PET, l'aluminium, le fer, les capsules Nespresso... Il suffit de passer la frontière à l'ouest (suivez mon regard) pour constater combien le "propre-en-ordre" et le bon sens font déjà des merveilles dans nos poubelles amincies.

Mais je suppose que cette mode de l'hyper consommation (tout quand on veut, où on veut, quelle que soit la saison, quelle que soit l'origine, le moins cher possible) arrivera un jour ou l'autre chez nous bousculer nos petites habitudes "terriennes". J'en suis même persuadée.

Est-ce un bien, est-ce un mal? Consommer toujours plus est-il la clé du bonheur? Poser la question est y répondre, non?

Pour me préparer à l'émission de la TSR, je m'étais fais plusieurs listes.
- Ce que l'on fait chez nous pour réduire la quantité de déchets
- Ce que l'on ne fait pas parce que c'est impossible
- Ce que l'on ne fait pas parce que cela demande trop de temps
- Ce que l'on souhaiterait pouvoir faire à l'avenir

Les prochains articles traiteront de tout cela, mais surtout de la première liste, avec trucs et astuces ou autres bonnes combines pour éviter de produire des déchêts.

Mon objectif est aussi de donner les adresses de magasins où on peut arriver avec ses propres contenants et remplir les marchandises vendues "en vrac".
Je signale à ce propos l'app géniale (et gratuite) de Bea Johnson: "Bulk" (en vrac) qui semble enfin fonctionner en Europe. Avis aux branchés de service! On y entre ses adresses de magasins où on trouve des ingrédients en vrac, ou bien qui acceptent qu'on vienne remplir nos propres contenants et on note l'endroit, pour chacune des catégories, avec 1, 2 ou 3 étoiles. Merci Bea!

L'app gratuite de Bea Johnson pour trouver où acheter en vrac (sur ITunes)
J'y ajoute mes adresses au fur et à mesure, mais comme les catégories ne sont pas très précises, c'est ici que je vais préciser...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Votre avis...