Zéro Déchet

Zéro Déchet
Ambassadrice

lundi 31 mars 2014

A toute vapeur: pain d'épices sans gluten exquis!

Cela fait longtemps que je voulais faire un pain d'épices. Voici une recette vraiment facile qui cuit à la vapeur! Oui, à la vapeur, soit à 100 degrés. Il suffit de couvrir le moule avec une feuille d'alu pour éviter que la vapeur ne retombe dans la pâte sous forme de gouttes et dilue la pâte.

Le résultat est bluffant! Moelleux, savoureux, aérien... un délice!

Le mélange de farines est fait maison, il n'y a pas une goutte de graisse, très peu de sucre (de coco) et le miel utilisé est du miel d'acacia. Donc, même si c'est une gourmandise à ne pas faire pas trop souvent, ce pain d'épices reste acceptable à ceux qui prêtent attention à l'index glycémique de ce qu'ils mangent.

A déguster à la petite cuillière! Un pain d'épices sans gluten à tomber par terre!
Pain d'épices sans gluten cuisson vapeur
(www.valesavabien.blogspot.com)
Pour un moule à cake de 23 cm.

  • 50 g de farine de châtaigne
  • 50 g de farine de sarrasin
  • 50 g de farine de riz complet
  • 100 g de fécule de pomme de terre
  • 20 g de sucre de fleurs de coco
  • 1 cc d'épices à pain d'épices
  • 10 g de poudre à lever
  • 1 zeste d'orange bio
Bien mélanger les ingrédients secs dans un grand bol.
Puis ajouter les liquides:

  • 2 oeufs battus avec
  • 50 g de crème (d'avoine, de soja...)
  • 250 de miel d'acacia
Bien mélanger au fouet et remplir le moule bien graissé et fariné.
En effet, comme il y a beaucoup de miel, la cuisson va le faire caraméliser et donc coller la pâte au moule. Alors il est très important de bien préparer le moule...

Couvrir d'une feuille d'aluminium qui déborde sur les côtés et cuire à la vapeur à 100 degrés durant 1 heure.
On utilisera son four à vapeur déjà bien chaud, ou bien une large casserole haute munie d'un tamis assez grand pour accueillir le moule et dont l'eau bout déjà depuis 5 minutes avant de déposer le cake.
Qui dit que la cuisson vapeur ne fait pas de beaux gâteaux?
La prochaine fois, j'essaierai d'y ajouter un peu de poudre de cacao aux ingrédients secs! (je suis gourmande, j'assume!).

Cette façon de cuire à la vapeur douce me titille pour essayer des pains cuits de la même manière.
Poudre à lever au lieu de levure...  Des oeufs au lieu de psyllium ou de gomme de xanthane... peut-être économise-t-on du temps? Mais sans autant de miel, est-ce que cela va donner un aussi beau résultat?

La suite au prochain numéro...!

3 commentaires:

  1. bonjour, cette recette me tente bien, par contre petite question, vous parlez de cuisson à la vapeur (es-ce en utilisant un cuiseur vapeur ou un four qui produit de la vapeur?), je n'ai qu'un cuiseur vapeur, es-ce que l'on peut le faire au four traditionnel? si oui pouvez-vous m'indiquer le thermostat et la durée de cuisson, merci par avance de votre réponse.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. bonjour Christian,
      avez-vous tenté et succombé depuis ce post?
      Je parle d'un four à vapeur qui produit de la vapeur dans une enceinte fermée. Mais on peut le cuire aussi dans un cuiseur vapeur, soit une grande casserole où bout de l'eau et sur laquelle est posé un grand tamis puis un couvercle.
      Le hic est de protéger la pâte des retombées d'eau quand la vapeur touche le couvercle et se liquéfie... C'est pourquoi il est important de bien couvrir le moule, en laissant de la place si la pâte gonfle (et elle devrait gonfler!).
      L'idée de cette recette est de cuire à basse température. Pourquoi?

      Parce que la cuisson à haute température au four traditionnel ou à la poêle produit une réaction dite "de Maillard" ou plus scientifiquement "glycation non enzymatique des protéines". Quid? C'est quand les acides aminés brunissent en présence de sucres et à température élevée. C'est ce qui fait le bon goût de la croûte du pain ou du rôti.

      Mais cette réaction est aussi suspectée d'avoir des conséquences dans tout l’organisme, et joue notamment un rôle important dans certaines maladies telles les lésions cellulaires et tissulaires du diabète, le vieillissement vasculaire et l’insuffisance rénale. C'est aussi à la base d'une manière de s'alimenter de manière hypotoxique, que j'ai découverte au gré de mes lectures sur les effets délétères du gluten...
      Pour le moment, je me renseigne. Je rédigerai un post sur le sujet quand je me sentirai prête... mais en attendant, je me suis dite que ce serait un nouveau défi (j'adore les défis culinaires!) de cuire plus de mets à la vapeur, y compris pains et pâtisseries, plutôt qu'au four traditionnel. Pour la pâtisserie, c'est ok, mais pour les pains, je dois encore faire quelques essais...
      Vous comprendrez donc que je ne peux pas donner un équivalent pour la cuisson au four traditionnel, le but étant justement de tester une autre cuisson!

      Supprimer
  2. Bonjour,

    Petite question concernant le miel, la dose est en gramme ou en ml ?

    Merci
    Antonio

    RépondreSupprimer

Votre avis...