Zéro Déchet

Zéro Déchet
Ambassadrice

jeudi 21 novembre 2013

Savons à raser au cèdre, cyprès bleu et lavande

Enfin un jour de congé...! J'ai bien délaissé ce blog ces derniers temps... pardon, pardon...

Avant la pénurie de la livraison d'il y a une année, il faut que je refasse des savons à barbe. Car mon homme est un adepte du blaireau et du rasoir à une seule lame (mais oui, cela rase aussi très bien, une seule lame!) que l'on change chaque semaine...

(Soit dit en passant, cela évite de devoir acheter des têtes de rasoirs hors de prix. Mais ce qui était rageant, c'est d'en faire des stocks en période de promotion et après, quand il faut changer le manche - cela arrive aussi parfois - on ne trouve plus le modèle correspondant et on se retrouve avec un joli stock de têtes de rasoir inutilisables! o tempora o mores consumptionis!)

6 moules en silicone graissés d'1 dl chacun pour 6 petits savons à barbe
Cette recette est très simple et suffit pour un multi moule de 6 doses (env. 1 dl la dose).
Elle contient de l'argile blanche pour assurer une bonne glisse, et est surgraissé à la trace avec du beurre de karité.
Ils sentent bon le cèdre de l'atlas, le cyprès bleu et la lavande...
  • Le cèdre de l'atlas (cedrus atlantica) est cicatrisante, antibactérienne, antiséborrhéique
  • Le cyprès bleu (callitris intratropica) est rafraîchissant, calmant et est bien efficace en cas de coupures
  • La lavande vraie (lavendula angustifolia, ou vera, ou officinalis) est bonne à tout faire: cicatrisante, régénératrice, antalgique, anti-inflammatoire, antibactérienne, astringente... s'il n'en fallait qu'une...!
Au final, des savons vite fait, durs et qui durent longtemps, à la mousse abondante et onctueuse (enfin, ça c'est ce que je dis maintenant! A voir dans un mois, après la "cure" obligatoire d'un mois des savons...).

Savon à raser au cèdre, cyprès bleu et lavande(d'après le livre "Faire ses savons naturels, c'est facile" de Cyrille Saura Zellweger, Editions Jouvence)
  • dans un bol pyrex résistant à la chaleur, mesurer 165 g d'eau
  • ajouter 59 g de soude caustique en grains, sans en respirer les vapeurs toxiques
Pour ce faire, et comme c'est l'hiver, j'ai installé un escabeau sous la hotte d'aspiration pour y poser mon pyrex fumant. J'ai aussi allumé la hotte sur maximum... Laisser refroidir lentement jusque vers 38-39 degrés. Pendant ce temps-là...
  • 190 g de graisse de coco
Faire fondre la graisse dans un bol placé dans un plus grand bol rempli d'eau très chaude.
  • 190 g d'huile d'olive
  • 25 g d'huile de ricin
  • 5 gouttes d'extrait de pépin de pamplemousse
Quand la graisse de coco est fondue, ajouter les huiles et laisser tempérer jusque vers 38-39 degrés.
  • préparer 20 g de beurre de karité, à placer au bain marie dans un bol d'eau chaude pour le liquéfier
  • préparer 3,5 g d'argile blanche, diluée dans une cc d'eau
  • préparer 3 ml d'huile essentielle de lavande + 
  • 3 ml d'huile essentielle de cèdre de l'atlas +
  • 2 ml d'huile essentielle de cyprès bleu
Quand la soude et les huiles sont à même température, verser la soude dans le bol des huiles et mélanger au mixeur plongeant. Attendre la trace (cela a pris 5 minutes environ), et ajouter alors les derniers ingrédients.

Mettre en moules, couvrir d'une feuille de plastic alimentaire et placer en réserve pour 1 jour- 1 nuit avant de démouler et de mettre en cure un mois durant.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Votre avis...