Zéro Déchet

Zéro Déchet
Ambassadrice

dimanche 15 septembre 2013

Aux sources de mon inspiration... Mon ragoût de boeuf à l'italienne

http://www.cuisine-astuce.com/wp-content/uploads/2013/02/D%C3%A9coupe_boeuf.jpg
Image repiquée du site www.cuisine-astuce.com. Merci!

Pour changer, une recette de viande mijotée! Juste pour faire saliver mes soeurettes qui n'ont pas voulu rester à souper pour goûter au ragoût dont le fumet si délicieux embaumait la cuisine... Il est vrai que la Tarte Caprese au citron des 4 heures apporté par l'une de mes soeurs était divine (mais pas légère!) et que peu de place restait pour un bon mironton...

Cette recette me permet de causer des sources d'inspiration en cuisine, du cheminement que prend l'imagination et les papilles quand on crée une recette. Par quoi cela commence, quelles voies mystérieuses donnent naissance à des associations plus réussies que d'autres? Prenons l'exemple de ce ragoût de boeuf à l'italienne...

Au départ, le temps qui fraîchit me redonne envie de préparer un bon plat chaud, qui tient au coeur et au ventre. Cela me conduit sur les traces de ma cocotte rouge en fonte, celle qui fait réussir tout ce qui mijote et qui dort depuis le printemps dans le placard. Un kilo et demi de boeuf est acheté.

Et sûrement parce que ma soeur m'a annoncé venir boire une cup-of-tea avec sa tarte du sud au citron, mon imagination galope déjà vers l'Italie. Par association d'idée, j'ai repensé aux tomates séchées ramenées du marché d'Alba dont j'avais préparé des conserves à l'huile. Et voilà que quelques tomates séchées (mais pas dans l'huile, vraiment sèches) sortent du placard.

http://www.mackoo.com/toscane/images/IMGP1677.jpg
Italie... à ce mot, les papilles se réveillent!

Italie, le mot est lâché, le boulevard des saveurs s'ouvre et tout s'enchaîne. La recette s'élabore sans effort...

Mon ragoût de boeuf à l'italienne(www.valesavabien.blogspot.com, tous droits réservés)
(Résumé des ingrédients en fin de récit)

Les morceaux de viande assaisonnés de paprika et d'un mélange pour steaks seront grillés à l'huile d'olive par portion. Dans le reliquat des sucs de la grillade, deux oignons émincés grossièrement seront revenus, bientôt rejoints par deux belles cuillérées de graines de fenouil, IL ingrediente qui fera toute la différence!

Le tout sera déglacé avec du vinaigre balsamique (env. 4 cs), un peu évaporées avant de verser la fin d'une bouteille de Dôle du Valais (1/3 de  bouteille). Ont plongé dans le bain une dizaine de tomates séchées détaillées en lanières, et bien sûr la viande grillée réservée et son jus rendu. Comme il n'y a pas assez de liquide, j'y ajoute de l'eau pour que la viande soit juste pas recouverte. Et une petite cuillérée à moka de bouillon de viande. Point de sel, car les tomates salent et car l'assaisonnement de la viande avait déjà du sel.

Aucun liant n'est ajouté à la sauce. J'aime les sauces légères et pas cartonnées, question de goût!

Et c'est parti pour 3-4 heures de mijotage à feu doux...
Quand la viande se défait un peu, c'est assez mijoté!

Buon appetito! Vous m'en direz des nouvelles!

En résumé, pour le Ragoût à l'italienne, il faut:
  • 1,5 à 2 kg de boeuf à ragoût
  • épices à steak et paprika, poivre du moulin
  • 2 gros oignons rouges
  • 2 cc de graines de fenouil
  • 4 cs de vinaigre balsamique brun
  • 3 dl de bon vin rouge
  • 1 cc de bouillon de viande
  • de l'eau à hauteur de viande (un peu moins)
  • une bonne cocotte en fonte
  • plusieurs heures de mijotage

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Votre avis...