Zéro Déchet

Zéro Déchet
Ambassadrice

samedi 6 juillet 2013

Tarte aux noisettes "à la mode zürcher"

Lorsque j'étais petite, de temps en temps, nous allions acheter un superbe gâteau aux noisettes de la boulangerie Zürcher à Colombier. En général, cela correspondait à un rendez-vous chez le dentiste qui officiait dans le même village. La visite en valait donc la peine, dans tous les sens du terme!

Je n'ai jamais réussi à refaire un tel gâteau. Mais celui-ci n'est pas mal non plus. Ils se ressemblent à cause de la petite couche de glaçage sur le dessus... Il faudrait sans doute re-mixer les noisettes pour avoir une poudre très fine, mais j'ai les côtes en long, surtout quand il fait chaud en été dans la cuisine!

Ma tarte aux noisettes "à la mode zürcher"

La pâte de ce gâteau est faite avec la même base (la fameuse recette de la pâte à gâteau qui se fait toute seule et qui ne colle pas aux doigts!), mais cette fois, j'ai ajouté dans la pâte une bonne cuillérée (environ 30 g) de farine d'amande de terre.

Farine d'amande de terre
Cette farine-là a une odeur et une saveur incroyable. Très douce, elle sent l'amande rôtie, mais c'est bien de la farine, et sans gluten. Elle fait aussi merveille dans le pain, les crêpes... Une vraie gourmandise!

L'amande de terre s'appelle aussi amande tigrée, chufa, tiger nut ou souchet comestible. Son petit nom intime est cyperus esculentus, dont on mange les tubercules, riches en glucides avec un peu de lipides.

En plus de cette farine divine, j'ai ajouté mis du sarrasin, de la farine de riz complet, et bien sûr des petits suisses à 9,2% de matières grasses et du beurre (voir la recette ici).



Pour la farce aux noisettes:
  • 200 g de noisettes moulues
  • 1 tasse pas trop plein de sucre brun
  • 1 cs de sucre vanillé
  • une pointe de sel
  • 1 pot (180 g) de crème acidulée
Bien mélanger le tout. Rallonger avec un peu de lait d'amande si le mélange est trop sec. On doit pouvoir l'étaler facilement sur la pâte. Mais avant cela, sur l'abaisse de pâte foncée dans le moule chemisé de papier, il faut napper le fond de la tarte avec
  • 4 cs de bonne confiture d'abricots (faite maison si on a cette chance!)

Cuire dans le bas du four environ 40 minutes, chauffé à 180 degrés.

Une fois refroidi, faire un petit glaçage avec du sucre glace dilué avec un peu d'eau et de rhum. Napper au pinceau (pour en mettre juste ce qu'il faut).

Il est extrêmement difficile d'attendre qu'il refroidisse, ce gâteau-là!
La confiture, mais aussi la crème acidulée, apportent une touche acidulée et moelleuse magnifique.

Pour se rapprocher un peu plus du graal de chez Zürcher, la prochaine fois j'ajouterai à la farce une bonne cuillère à soupe de purée de noisettes, je mixerai les noisettes à nouveau et je les ferai chauffer à la poêle pour qu'elles développent leur parfum encore plus... La prochaine fois... A vous d'essayer et de me dire des nouvelles!


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Votre avis...