Zéro Déchet

Zéro Déchet
Ambassadrice

vendredi 7 septembre 2012

Pâte brisée sans gluten qui ne colle pas aux doigts!



Toute à la découverte des fonds de tarte différents proposés par Fannie Denault dans son livre "C'est pas de la tarte", j'ai oublié qu'il était si simple de faire une pâte brisée sans gluten.

Sans qu'elle colle aux doigts, qu'on peut travailler facilement et qui se fait toute seule dans un robot en plus! Top chrono, il faut 5 minutes pour en faire une... A votre balance!

La recette n'est pas de moi, je l'ai trouvée sur internet, et honte à moi, je ne me rappelle plus où (ça fait un bail!). Par contre, j'ai emprunté la photo à Perrine, car la mienne a exactement la même allure... merci Perrine!
cuisine_034
Pâte brisée étalée au sarrasin, de Perrine

Recette de la pâte brisée sans gluten facile
(www.valesavabien.blogspot.com, tous droits réservés)
  • 3 petits suisses à 9,2% de matières grasses = 180 grammes
  • 180 grammes de farines (riz complet, avec sarrasin et un peu de chataîgne... quel parfum!)
  • la moitié de beurre ou de margarine non hydrogénée = 90 grammes
  • une pincée de sel
  • une pincée de sucre complet ou plus, selon la recette, que l'on peut remplacer par du sucre de bouleau (xylitol)
  • pour les tartes sucrées, penser au mélange d'épices "pain d'épices", c'est trop bon!
Ces proportions sont bonnes pour une tarte de dimension moyenne. Si on en veut plus, on applique la règle de trois (ou de Troie?). 4 petits suisses = 240 grammes, et donc 120 grammes de matière grasse solide et 240 de farines. La farine "spécial sans gluten" n'est pas nécessaire. En mélangeant différentes farines complètes, on obtient en plus une résultante glycémique plus basse qu'avec une farine toute blanche composée de farine de riz blanc et de maïs aux index glycémiques affolants!...
 
Les instructions se résument à ceci: tout en vrac dans le mixer avec le crochet à pâte et laisser tourner jusqu'à formation d'une boule!

Plus simple, il n'y a pas.
Quand ça forme plus ou moins une boule, on peut racler avec une marise et former une boule avec les mains, et cela ne colle pas du tout. J'emballe ma boule de pâte dans un plastic transparent et la mets au frigo pour au moins 1 heure, histoire qu'elle devienne plus ferme.

Pour l'étaler, le mieux est d'utiliser deux feuilles de papier cuisson, dont on décolle celui du dessus régulièrement.
Pour la cuisson, je place la tarte dans le bas du four, pour que cela cuise bien le dessous. C'est d'autant plus important que l'on y met des farces liquides (si c'est trop liquide, pensez à saupoudrer des noisettes et des amandes moulues sur la pâte avant de verser la garniture).

Un exemple de recette sucrée avec cette pâte ici.

3 commentaires:

  1. BONJOUR ET MERCI POUR CETTE BELLE RECETTE MAIS PAR QUOI REMPLACER LES PETITS-SUISSE.

    RépondreSupprimer
  2. Eh oui, tout le problème est là pour les intolérants au lait de vache : par quoi remplacer le petit-suisse... ? Du tofu soyeux, peut-être ? J'en ai marre de rater mes pâtes à tartes salées (sucrée, je sais faire), alors je n'en fais plus...

    RépondreSupprimer
  3. Pour remplacer le petit suisse, j'essaierais avec du yogourt de soja égoutté, pour l'épaissir un peu et retrouver la consistance de petit suisse. Il suffit de le mettre dans une passoire revêtue d'une gaze ou tissu très fin durant 2 heures ou une nuit au frais. C'est une idée trouvée dans un de ces magnifiques petits livres des Editions La Plage... Mais j'ai oublié lequel! Redonnez-moi des nouvelles des essais! Ah, j'oubliais: pour lier, un peu de poudre de plantain peut-être?

    RépondreSupprimer

Votre avis...