Zéro Déchet

Zéro Déchet
Ambassadrice

lundi 18 juin 2012

Gâteau cuit au "rice cooker"

J'ai craqué: j'ai cédé aux sirènes des gadgets ménagers pour nous offrir un "rice cooker", une de ces machines qui cuit le riz toute seule. Mon amie Natalie m'en a vanté tellement de bienfaits... Economie de temps, le riz cuit parfaitement et on n'y pense pas.

Dans une famille où chacun a des activités sportives le soir à des horaires différents, il est bien pratique de pouvoir laisser le riz au chaud...

Bref, j'en voulais un beau, histoire de pouvoir le laisser dehors sans honte! Celui de Cuisinart a retenu mon attention, car il est petit (j'ai pris le modèle pour quatre personnes), carré (la plupart sont ronds et énormes) et tout joli. Jugez plutôt...


Bon, mais ce que j'ai appris par la suite, c'est que le bidule ne cuit pas seulement du riz! On peut y faire cuire aussi les lentilles, les céréales de toute sorte, des légumes à la vapeur grâce au petit panier troué livré avec, et... et... un gâteau au chocolat!
Voici comment...

Recette du gâteau au chocolat-noisettes au rice-cooker(www.valesavabien.blogspot.com, tous droits réservés)
  • 75 g de farine sans gluten
  • 2 cc de cacao non sucré en poudre
  • 1 cc poudre à lever
  • 1 pincée de sel
Mélanger les ingrédients secs.
  • 2 oeufs
  • 50 g de sucre
Fouetter jusqu'à ce que le mélange blanchisse
  • 20 g de beurre ou margarine végétale de bonne qualité (sans huile de palme si possible)
  • 30 g de purée de noisettes
Faire fondre à feu doux et ajouter au mélanger oeufs-sucre. Ajouter la farine et bien mélanger.
Par précaution, huiler un peu le fond du bol du rice-cooker (normalement, le revêtement est anti-adhésif et suffit au démoulage).
Verser la préparation et enclencher la cuisson. Quand elle est terminée, laisser encore 15 minutes avec la fonction "warm" (maintien au chaud). Tester la cuisson. Si la surface n'est pas prise, ré-enclencher la cuisson manuellement pour 5 minutes et attendre à nouveau 15 minutes sur "warm".
Enlever le couvercle et attendre encore 5 minutes avant de démouler.

Le gâteau n'est pas "moist" du tout, il est de type éponge et sec.
Pour faciliter sa consommation et faire plaisir aux gourmands, je l'ai nappé de chocolat noir fondu avec 1 cs d'eau et l'ai décoré.

Au souper du soir, il n'en est pas resté une miette!

La recette peut être réalisée avec des zestes de citron, poudre de thé vert matcha, graines de pavot, etc.

J'ai noté cette recette d'un des livres des éditions La Plage, une mine à idées pour cuisiner autrement.
Sauf erreur, il s'agit de "Objectif minceur  Index glycémique" d'Olivier Degorce et Amandine Geers.

2 commentaires:

  1. bonjour,

    je decouvre votre blog qui est une mine d`or!!!

    Pourriez me donner le modele exact de votre rice cooker?est de l`inox a linterieur?

    Merci par avance

    diana ummu soukayna

    RépondreSupprimer
  2. Merci Diana pour le compliment!
    Mon rice cooker est un "cuisinart". Le bol intérieur est amovible et est revêtu d'une sorte de couche téflon où rien ne colle. Et si ça a collé quand même, à la fin de la cuisson, je verse une cuillère à soupe d'eau et tout se décolle. Ou bien je laisse tremper le bol avec de l'eau chaude.
    J'ai le petit modèle et pour 4, c'est suffisant.
    L'inox est à l'extérieur seulement.

    Un bémol: une fois, mon riz a débordé (il faut bien laver le riz basmati avant) et le débordement a dégouliné sur la touche d'enclenchement et en a fait sauter le témoin lumineux (I/0). Du coup, l'appareil est devenu un peu capricieux. Je ne sais jamais s'il est enclenché ou pas... Mais je suppose que cela se serait passé pareil avec une autre marque!

    J'en suis en tous les cas très contente, anyway, parce qu'il est joli à voir et que je le laisse traîner sur mon plan de travail...!

    RépondreSupprimer

Votre avis...