Zéro Déchet

Zéro Déchet
Ambassadrice

mardi 21 février 2012

Lessive "2012": lessive de fin du monde (aux cendres)

Selon les rigolos d'Hollywood, on est en train de vivre nos derniers instants cette année! En décembre prochain, apocalypse, catastrophes en série, tout va brûler, disparaître, nous serons réduits en cendres... Fort bien, mais en attendant, la vitre du poêle est à poutzer!


Ma méthode ne coûte rien et est hyper efficace, sans grands efforts.
Pour nettoyer une vitre de poêle encrassée par la combustion, il faut:
  • du papier journal
  • de l'eau
  • des cendres (on va en reparler de celles-là, pour la lessive "2012" plus bas)
  • de l'huile de coude, mais pas beaucoup
Marche à suivre: froisser une feuille, la tremper légèrement dans l'eau et direct après, dans les cendres. Et frotter la vitre. Et recommencer jusqu'à ce que ce soit tout "émulsionné". Pour ma vitre, 5-6 feuilles de journal suffisent, et environ 10 minutes chrono.

 Visez l'article: pour blanchir ma vitre, rien ne vaut un blanchisseur patenté!



Nickel, non?

Bon, mais pourquoi ça marche si bien avec de simples cendres? Mon ami internet me l'a dit, les cendres contiennent de la potasse en quantité, à la base des phosphates de nos lessives (enfin je crois). Alors que peut-on faire de ce beau gros tas de cendres? Pourquoi ne pas essayer de faire de la lessive?

Ah, la tête de ma descendance quand j'ai émis l'idée, rien qu'à me la rappeler, cela en vaut la peine!

Donc, il vous faut:
  • des cendres bien blanches (2 x un pot d'env. 500 gr)
  • une passoire
  • des fleurs de lavande séchées (pour l'odeur, env. 25 grammes)
  • un grand seau ou une grande casserole
  • de quoi touiller (de temps en temps)
  • de l'eau bouillante (2 x 2 pots)
  • du tissu fin pour filtrer
  • des filtres en papier (à café)
  • du temps (1-2 jours, 24 heures au minimum)
  • un récipient à lessive
  • de l'huile essentielle de lavandin (2 cc pour environ 2 litres de lessive)
Et c'est parti en images...



 Les fleurs de lavande: environ 25 grammes.
 Une fois l'eau ajoutée, les fleurs de lavande dégagent déjà leur arôme... Bien remuer, et recommencer 3-4 fois sur 24 heures au moins, en passant, quand on y pense.
Après une première filtration à l'aide d'une gaze à bébé et d'un sac à gelée... on voit le résidus, mais aussi le liquide beige-brun, c'est la lessive! Entre les doigts, c'est un peu glissant, tout est en ordre.


Je refiltre avec les filtres à café en papier pour éliminer les fines particules que l'on voit se déposer au fond...

Et voilà le résultat: une lessive transparente, teintée (cela dépend du bois que l'on a, ces temps on brûle nos ifs!) et qui sent bon la lavande.
Premier essai en machine: les paillassons, pour ne rien risquer!
CA MOUSSE! Et ça lave rudement bien! Le paillasson beige de la cuisine est redevenu... bien beige.
Idée: pour le rinçage, ajouter du vinaigre, le résultat sera moins "raide"...

 Alors, qui se lance dans l'aventure?

1 commentaire:

  1. nom du grand matou!!! faire sa lessive à la potasse caustique !!!
    autant utiliser de la lessive de soude caustique !!!

    RépondreSupprimer

Votre avis...