Zéro Déchet

Zéro Déchet
Ambassadrice

lundi 30 janvier 2012

Le carré "bergamande"

Les huiles essentielles servent aussi à cuisiner!
L'excellent livre de Valérie et Emmanuel Cupillard en main, je redécouvre les vertus infinies de ces prodiges de la nature.

En route pour confectionner le gâteau "bergamande", puisé à la page 103 de ce bel ouvrage décrit ici. La bergamote est une variété de citronnier (Citrus aurantium bergamia). Son parfum est connu des amateurs de thé Earl Grey.

La bergamote s'associe avec bonheur aux saveurs des fruits d'automne comme les pommes, les poires, les coings et aussi le chocolat. (Merci Valérie pour ces explications, votre livre est vraiment très bien fait!)


Ce gâteau me permet aussi de vanter les mérites des purées d'oléagineux, ici la purée d'amandes. Ces purées remplacent le beurre ou la margarine, voire l'huile végétale dans les gâteaux. Elles permettent aussi de diluer les huiles essentielles, qui ont besoin d'un support gras pour bien se diffuser.

Carré "Bergamande"
  • 100 g de purée d'amandes (je n'avais que de la complète)
  • 100 g de sucre de canne blond
  • 10 gouttes d'huile essentielle de bergamote
Malaxer pour bien homogénéiser.
  • 3 oeufs, à ajouter en remuant au mixer, un à un
  • 50 g de poudre d'amandes blanches, c'est-à-dire mondées
  • 140 g de farine de riz additionnée de
  • 1 cs de poudre à lever (env. 5 g)
La pâte est versée dans un moule qui permet à la pâte de bien s'étaler sur 3-4 cm d'épaisseur, pas plus.Le mien est en alu et modulable à souhait. Le carré fait 17 cm de côté.

Pour décorer, j'ai fait fondre au bain-marie env. 40 g de chocolat noir, 10 g de nutola (pas de nutella, hein! voir ci-après). Après lissage, j'ai ajouté 3 gouttes d'huile essentielle de bergamote et 2 cs de sucre glace.

Nutola: késako?
Le nutola est un "beurre" végétal à tartiner composé de graisse de coco, de crème de noisettes et d'amandes, d'huile de tournesol pressée à froid et de noix de coco râpée. C'est un produit suisse, fabriqué à Mont-sur-Rolle, par la maison Phag Sàrl. Il se trouve sous forme de pot de 150 g dans toute bonne boutique bio ou diététique.

On tartine ou on en fait des fondants extra-délicieux:
- 100 de Nutola
- 200g de chocolat au lait
- 200g de chocolat noir (type Crémant)
- 100g de sucre glace


Huiles essentielles en cuisine... toutes? Non, mais le choix est large!
Tous les agrumes font l'affaire (citron, orange, pamplemousse, bergamote, lime...), les herbes aromatiques aussi (l'aneth, le basilic, le carvi, le fenouil, la marjolaine sylvestre, la mélisse, les menthes, les thyms doux, la verveine). Quelques épices (curcuma, cumin, cardamome, poivre noir, gingembre, cannelle écorce) et quelques plantes odoriférantes (camomilles, lavandes, géranium rosat, ylang ylang, néroli) parfumeront les plats de manière nouvelle et subtile.
Le moins on les cuit, le mieux c'est. Pour les gâteaux, il est évident qu'il y a déperdition.
Sinon, on ajoutera l'huile essentielle en fin de cuisson d'un met, au moment de servir (mais toujours diluée dans 1 cc d'huile d'olive ou de tournesol).

Certaines sont plus fortes que d'autres: attention au gingembre, au girofle, à la cannelle, la sarriette, l'origan, le calament... Pour ces huiles fortes, il faut les diluer au 1/10eme dans de l'huile végétale neutre de goût ou de l'alcool. On fera d'excellents sirops en diluant une huile essentielle dans du sirop d'agave (sans goût) ou de canne. Ajoutez une goute d'huile essentielle de cardamome à 2 cs de miel de chataîgnier pour sucrer le thé, une compote... Ou bien 2 gouttes d'essence de bergamote à 3 cs de miel au goût discret (p. ex. acacia)... A vos essais!

Produit résiduel de la distillation des plantes, les hydrolats ou eaux florales conviennent aussi en cuisine. Le livre du couple Cupillard est vraiment à recommander pour renouveler son inspiration!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Votre avis...